mardi 12 mai 2009

Sauvetage

Notre minette a fait ses essais de chasseresse. Je l'ai vue débouler, le poil tout herissé, paniquée, poursuivie par un couple de merles très agressifs et même des moineaux qui criaient "pshit pshit" un peu en arrière. j'ai vu qu'elle avait dans la gueule un bébé merle qui hurlait tant qu'il pouvait.

Nous avons donc sauvé une vie,

toute vie étant précieuse.

D'autant plus que je suis une vraie fan des oiseaux que je ne me lasse pas d'observer, d' écouter et de photographier.

Après s'être remis de ses émotions, le petit merle a retrouvé ses parents.
On notera sur cette photo que Mère nature dans sa grande sagesse a réussi une fois de plus un bel exemple d'homochromie.

5 commentaires:

Bluebird a dit…

Ah bravo ! C'est du propre ! C'est pas mon chien qui irait attraper des merles, il est sage, lui, au moins.

L'oiseau

noèse cogite a dit…

Fait la même chose une fois un bébé tourterelle triste ( quel nom!)..J'ai couru ..fait le tour de la maison deux fois..il l'a recraché..
Même amour des oiseaux que toi:)

Rom a dit…

Il y a une histoire vraie, terrifiante, dont j'ai oublié les détails.
De mémoire.
Aux USA une femme s'étant promenée en forêt avec son chien, a rejoint son véhicule en catastrophe, poursuivie, attaquée, blessée, elle et son chien,par des nuées d'oiseaux.
Dans sa course, cette femme avait fait tomber ses clefs avant d'entrer dans la voiture.
Elle n'a jamais pu les récupérer. Les oiseaux, fous de rage, sont même allés jusqu'à "sacrifier" leur vie pour briser les vitres.
Et ils n'étaient pas loin d'y arriver selon les policiers ayant délivré cette femme qui n'avait pas compris que son chien tenait dans sa gueule un oisillon vivant.
Un des deux agents l'a deviné et, après être arrivé à pénétrer dans le véhicule, a relâché l'oiseau captif mettant fin à cet épisode hitchcockien avec hélas des vies de malheureux oiseaux en moins et de graves blessures pour la propriétaire du chien

Helianthine a dit…

Tiens je suis bien contente que vous ayez aussi mis des commentaires sur ce billet. J'avais un peu peur que vous le zappiez.
Non Rom, tu crois vraiment qu'elle est vraie cette histoire?

Bérénice a dit…

Aux beaux jours, le chant des oiseaux envahit mon jardin ! C'est un vrai bonheur de les écouter chanter !
Mais lorsque ma petite chatte m'en apporte un en cadeau, comment lui expliquer que ce n'est pas bien ?