dimanche 10 mai 2009

Histoire de fils



En ce dimanche gris et pluvieux je poste des billets, entre deux lectures :

"Femmes qui courent avec les loups", de Clarissa Pinkola Estès, livre que toute femme devrait avoir dans sa bibliothèque afin d'ouvrir une page au hasard de temps en temps afin de se ressourcer et

"mémoire du vide" de Marcello fois.

Pourquoi se retenir quand l'envie est là, hein?
Comme disait ma grand-mère: " là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir!"
Sainte femme. Bon, je ne me gène pas donc et vous poste ces deux quenouilles dressées dans un étang du parc de Marquenterre:

Que fais-tu ?

Tu vois bien ! J’enroule ma quenouille

Tu rassembles sur lui-même le fil de ton chemin ?

Oui, je veux voir la place qu’il prend et estimer ce qu'il me reste sur la pelote globale

C’est impossible!

Je continue de croire en l’impossible, éternelle rêveuse que je suis

Mille fois, tu te remettras à l'ouvrage ?

avec joie et courage

Ouvrage à jamais inachevé

Eternels insatisfaits que nous sommes

Mais maintenant qu’il n’y a plus de fil derrière tes pas, tu n’as pas peur de te perdre ?

Oh, de toute façon même avec le fil déroulé je me suis perdue alors…Regarde comme c'est joli

Pourquoi deux quenouilles ?

Arrête donc de me poser des questions, fripouille !

5 commentaires:

Bérénice a dit…

Cette histoire de fil m'a soudain fait penser a cette pauvre Ariane qui a du rembobiné le sien...

"Ariane, ma sœur, de quel amour blessée
Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée !"

Je me sens bien ici... c'est vraiment un chouet' blog !

Helianthine a dit…

Comme quoi on ne doit pas mettre son fil dans n'importe quelle main! ;) tu es la bienvenue ici Bérénice.

Serge a dit…

Hors sujet, ayant été tagué, j'ai fait de même avec vous...:D

Helianthine a dit…

Sacré WD tu ne m'as pas reconnue? ex-HelLutte. M'enfin a été plus perspicace et bien sûr, tu me connais j'ai bien envie de rajouter: "c'est normal, c'est une femme"...

Françoise a dit…

Je viens d'acheter ""Femmes qui courent avec les loups", et je pense, oui, que toute femme devrait posséder ce livre ;-))
Tu habites en Saone-et-Loire ? C'est une région qui m'est chère, sans la connaître vraiment, mais ma grand-mère paternelle était originaire de La Clayette. Tu connais ?
Belle journée à toi.

PS : il y aura encore des photos de Corse chez moi, la visite n'est pas terminée ;-))