samedi 30 mai 2009

Chiche, FAISONS LE!




Depuis quelques jours l'envie enfle dans mon esprit....



Un pique-nique de Bloggueurs.

Devenir vrais.

Une rencontre entre inconnus/connus.

Manger des cerises ensemble.

Puis je me dis : non, les bloggueurs tiennent à leur anonymat,

qui permettent le mensonge

Le lacher prise

Les excès de toutes sortes.

Puis certains sont de grands timides

Il seraient perdus au grand jour

Sans écran interposé.

Néanmoins je lance l'appel

Qu'en pensez-vous?



Je poursuis ce billet. Pourquoi cet appel? Quel sens lui donner? A quel besoin répond-il? Ces questions nous renvoient à une autre: qu'attendons nous les uns des autres?

je vous lis avec plaisir. J'ai l'impression de faire partie d'une communauté, de partager quelque chose de "spécial". je me lie affectivement à certains d'entre vous parce que les écrits ou les peintures ou les photos ou je ne sais quoi d'autre me touche. Un billet sur un blog déclanche souvent une série d'autres billets sur les blogs amis. Nous réfléchissons sur un même sujet, chacun à notre façon. Ce lien virtuel me fascine.

Néanmoins, il est virtuel.

Lorsque nous voyons un film sur un livre que nous avons aimé, nous sommes souvent déçus. Nous décevrions-nous les uns les autres? (sourire). Je suis la première à éviter de communiquer par mail interposé avec d'autres bloggueurs (pardon Bérénice) pour garder ce "rêve", cet espace de liberté impersonnel, tout sauf intime puis qu'offert à tous les yeux. Mais si on se voit en groupe, la magie peut perdurer. Le groupe empêche de se raconter. Le groupe protège.

Qu'en pensez-vous?


22 commentaires:

julie70 a dit…

Pas mal entre nous sommes ouvertes et n'avons pas besoin de nous cacher, pas mal entre nous ont envie de se connecter.

Je vis pour le moment à Londres, mais j'ai déjà rencontré à Paris, depuis les cinq ans que j'ai ouverte mon premier blog, janvier 2005, plusieurs bloggeurs et à chaque fois c'était une très bonne contact.

J'étais même invité à séjourner quelques jours chez certaines, ou passer une journée ensemble, je crois qu'au fil des jours à lire les uns les autres, on se rapproche.

Une réunion entre bloggeurs est une très bonne idée!

ps. Où sont les cerises déjà si mures, si belles?

ps2. Aujourd'hui, la dernière jour la dernière note de mon Retroblog: merci de l'avoir suivi!

H a dit…

I'am OK

Bérénice a dit…

Loin de chez moi en ce moment, mais reliée à la toile malgré tout, je passe très rapidement pour dire que je suis tout à fait partante pour une rencontre de ce type !
Les sentiments, bons ou mauvais, existent aussi dans le virtuel... cela s'appelle des ondes... la rencontre du réel nous dira si nous nous sommes trompés... ou pas.

Serge a dit…

Effectivement ce serait assez sympa..à première vue, même tentant.
Pas question d'incognito dans mon chef, en fait, en y réfléchissant, j'ai deux appréhensions...
La première, c'est que rien ne soit plus "comme avant", après le pique-nique! Pourquoi? Comme tu le dis, une certaine magie sera effacée..au profit ou au détriment d'une réalité. Il y aura forcément des affinités nouvelles qui se créeront et d'autres qui se perdrons.., non?
La deuxième, c'est le groupe, qui noie les personnalités, oufti, j'ai du mal avec ça, il faudrait que je sorte "le grand jeu" :D, pour exister.., je rigole.
Non, le vrai problème, c'est aussi, pour certains d'entre nous, la distance..., non, c'est une mauvaise excuse, je te l'accorde..., c'est vrai ce serait bien...

Helianthine a dit…

Il faudrait réfléchir, inventer...Mettre en place un rendez-vous sur deux ou trois jours dans un endroit beau et agréable pour que ceux qui viennent de loin s'y retrouvent. Des dégustations de pinard ou de champagne, des visites, de l'eau. Que l'on soit libre de s'isoler, puis de se retrouver, de rire, de s'engueuler, la vie quoi....Faudrait une sorte de vieux manoir ou une grande batisse à bricoler par exemple, avec un grand terrain pour lancer des quechuas, enfin pour les plus jeunes ;-)...

Helianthine a dit…

Julie, j'adore ta réponse rassurante et positive. Les cerises sont dans mon jardin en Saône et Loire, je t'en envoie des tonnes en pensées

Helianthine a dit…

H, Ca c'est du condensé de réponse! J'adore. L'anglais qui pose une certaine distanciation tout en laissant percer l'enthousiasme...;-)

Helianthine a dit…

Bérénice, tu me fais plaisir. les ondes....Mais où vas-tu chercher tout ça?...;-) M'etonne pas que tu sois partante empathique Bérénice!

Helianthine a dit…

Serge, ah j'espérai bien que tu exprimes tes doutes existentiels ici aussi (sourire). Heureuse de ton com qui va nous faire cogiter un peu comme d'hab...

Nina a dit…

Vraie question...
Désirs contradictoires...
Etonnantes ces rencontres sur le net qui effectivement vont au delà de l'anonymat puisque nos mots nous révèlent, et nous relient. Du même coup besoin d'aller plus loin!
Affaire à suivre!

Balmolok a dit…

Je n'ai rien à cacher d'autre que mon jardin secret que je ne dévoile pas plus en publique que sur la toile et je n'ai aucun à-priori sur personne.
Je serais enchantée d'une telle rencontre.
En revanche je vais faire ma grosse fainéante, me justifiant derrière mes révisions bien stressantes à mesure que le temps passe et me reposer sur l'organisation d'autrui pour cette belle idée.

Balmolok a dit…

P.S.
Désolée pour mes passages silencieux.
Je lis avec intérêt toutes les belles plumes que je suis depuis longtemps mais la violence des derniers évènements (tous...) m'a recluse dans un mutisme dont j'espère bientôt me défaire. Je sais qu'il faut du temps et je me le donne.
Je parle avec mes photos et ça fait du bien.
J'aime beaucoup ta façon de voir et de dire les choses.

Myel a dit…

Spontanément, j'ai pensé une super chouette bonne idée que cette possibilité de rencontre. Et puis recul...chat échaudé craint l'eau froide ! Cependant, la curiosité, l'envie d'avoie envie et le plaisir de mettre une voix et plus sur certains billets me tente. Bien sûr, je n'aurais pas le temps de ne pas être ronchon...on ne se change pas !

Helianthine a dit…

A Nina : merci de ta vraie présence dans tes photos et tes commentaires.
Balmo: heureuse à chacun de tes passages. Mince! Moi qui espère ne me contenter que de donner l'idée...Qui va donc jouer le rôle du GO du groupe. Je n'ai pas l'âme d'une organisatrice, moi!

Helianthine a dit…

A Myel : Youpi! Si notre ronchonne internationale est partante, il faut aller jusqu'au bout du projet!

Allo Yaëlle t'es là? Snif....

Françoise a dit…

Il y a deux ans, j'ai rencontré trois personnes rencontrées sur un forum. Nous avons passé le week-end à Nice, et je dois avouer que ces deux jours ont été assez magiques. Mais nous n'étions que quatre, donc un petit groupe, et donc la possibilité de nous exprimer, de nous écouter, et d'apprendre à mieux nous connaître. D'ailleurs, j'ai toujours des contacts avec deux des trois.
Mais ce n'est pas évident à mettre en place : trouver une date qui accorde tout le monde, choisir le lieu, pas évident non plus, car bien souvent, nous sommes tous éparpillés aux quatre coins de la France.
Enfin, bref, c'est une bonne idée, mais à condition de ne pas se retrouver trop nombreux, car on n'aurait pas le temps d'apprendre à connaître tout le monde, de parler à tout le monde et ce serait frustrant...
Voilà, Hélianthine, ce que j'en dis...
Bonne fin de dimanche à toi. Bisous.

R.Rose a dit…

Hélianthine...je viens d'arriver "chez moi" pour repartir...je prends le temps de vous remercier sincèrement de votre petit mot...je prendrai le temps dès que possible de visiter votre "chez vous"...merci encore de vos visites...A bientôt. R.Rose

noèse cogite a dit…

Bien moi je dis..zut! Le québec c'est trop loin.:(
Superbe idée Hélène...j'espère que ça sera bien!

Des photos svp!

Helianthine a dit…

A Françoise : je ne sais pas quelles sont les attentes des uns et des autres. Je connais déjà à peine les miennes mais je ne souhaite pas forcément mieux CONNAITRE les autres bloggueurs. Je veux dire qu'il me semble important que chacun garde sa part de mystère et de pudeur qui le caractérise. Mon envie est de partager un moment réel. Puis comme le dit Myel, mettre un visage et une voix sur les mots que l'on aime lire. Il n'est donc pas essentiel d'être très peu nombreux, le groupe permet justement plus facilement de dire ou pas. Tu as raison de souligner la difficulté de l'organisation.

Helianthine a dit…

R Rose, merci d'être passée. j'adore votre blog vraiment, l' humour me transporte de bonheur!

A Noèse, si ma mémoire est bonne (et je sais que pour ce genre de choses elle l'est!) tu viens à Paris au mois d'août. Alors si c'est toujours vrai, il suffit de choisir une date en fonction de toi! De toutes façons la proximité de Paris me parît judicieuse pour tous les bloggueurs que j'aime. Sauf pour Myel et Bérénice mais je me décarcasserai pour trouver une solution, hein les filles?

Karl Chaboum a dit…

La terre est ronde parce qu'elle est enceinte de la future génération.
Le grand bout de la lorgnette dans l'espace a vu ses entrailles.
Qui n'aimerait pas voir sans être vu.
C'est ce qui ressort des vingt précédents commentaires.
Tout dit sur un ton léger, champagnard et fleurette.
Trop souvent on ne peut sentir notre voisin, mais un blogeur c'est pas pareil. Toujours sous un beau jour, n'écrit pas quand il pleut mais au soleil couchant, plus touchant.
J'ai enlevé certains billets que j'ai écrits parce que grimaçants. On ne peut se permettre cela dans la confrérie anonyme.
Un coeur planétaire, qui ne souhaiterait pas cela ?
Alors j'ai ajusté mon canon, mis du miel sur mes feuilles.
Le chiche ? Non, ma surdité transforme les rencontres en match de décibels.
Alors j'imagine les belles belles,
et en suis fort content.

Helianthine a dit…

Bienvenue Karl! surtout avec des commentaires comme celui-ci prompt à nous faire réfléchir!