lundi 1 juin 2009

Tout vient à point pour qui sait attendre en silence....


Je suis le temps
Et j’attends
L’instant
Celui qui donnera sens
A ma si longue attente
Je suis vieux
Mes chairs sont flasques
Mais mon esprit reste en éveil
L’évènement viendra-t-il ?
Tous les jours
J’enfourche mon vélo
Je chevauche par delà la campagne
Puis à travers la ville
Pour rejoindre mon arbre
Le patient
Celui qui attend
L’instant.
Nous sommes les guetteurs
Du crépuscule et de l’aurore
Tout est blanc autour de nous
Il n’y a que l’arbre, mon vélo et moi de colorés
Avec les pavés gris et vert de mousse qui supportent notre immobilité
Nous sommes peut-être les seuls survivants
De ce monde absurde.
Et alors ? Qu’importe !
L’instant viendra.
Je comprendrai tout !

5 commentaires:

H a dit…

j'aime bien les vers avec une photo en toile e fond.
Le diapo est sympa aussi,on dirait certaines fresques.

Helianthine a dit…

vers, fresque...Je ne mérite pas ces beaux mots! Mais j'aime vos passages Monsieur H

Rom a dit…

J'aime beaucoup ton texte, la photo qui l'accompagne et leur association.
Il fut un temps, en d'autres lieux, où nous étions nombreux à raconter une histoire que nous inspirait une photo, un tableau.
Contrairement aux blogs, le forum permettait de comparer nos écrits et de mesurer l'infinie variété de nos ressentis.
Fichtrement intéressant ;-)
Bonne journée!
PS: Je retrouve dans l'expression de cet homme celle que j'ai parfois lue dans le regard, triste, attendrissant et fataliste de certains vieux singes (rien de péjoratif, hein!)

Helianthine a dit…

Tu parles d'un forum Rom. Mon papa fait partie d'un club d'écriture sur internet qui ont le principe que tu décris. c'est ouvert à tous. Ceux qui souhaitent y faire un tour peuvent copier le lien ci-dessous:
http://marquepages.soissons.free.fr/index.php/21-nain-de-jardin/

Françoise a dit…

J'ai noté le lien du club d'écriture, Helianthine ;-)